Nota Bene

La chaîne de l'histoire avec un grand H !

En exclusivité pour Anarchy.pizza : la grande interview de Ben de Nota Bene

Nota Bene pour ceux qui ne connaissent pas c’est ça :
Bande annonce de sa chaîne Youtube :

Mais Aussi Un peu d’histoire :

  • Lutter pour nos droits – Un Peu d’Histoire #11

  • L’esclavage et les grandes traites Partie 1 – UPH#7

  • La peine de mort et son histoire – UPH #4

Des « Mythes et Légendes »

  • Persée, Méduse et prophétie

  • Jason, les argonautes et la toison d’or

  • La mythologie nordique

Motion VS History

  • Star Wars histoire et mythologie

  • 25 erreurs historiques dans Braveheart

  • Game Of Thrones – Fin de saisons et inspirations historiques

Et pour finir les chaînes :

Vous l’avez compris, Ben, créateur de la chaîne Nota Bene est l’un des Youtubeurs les plus actifs en réalisant 9 formats consacrés à l’Histoire. Sans compter son interprétation très personnelle, sa petite touche d’humour très justement dosée, sa voix suave et ses grands yeux bleus hypnotiques, Ben vous emporte dans des sujets parfois insolites comme les 4 attaques de châteaux, Star Wars histoire et mythologie, ou les 4 fails militaires, mais toujours très passionnants. Sans doute ses 309 000 abonnés ferai pâlir de jalousie certains professeurs d’histoire soporifiques et poussiéreux? Une chose est sûre, Ben a su mettre un grand coup de jeune aux émissions historiques. C’est peut-être ça la véritable clé du succès?

Alors Ben, ça te fait quoi d’être le prof d’histoire le plus populaire du web français?

Et bien tout d’abord je ne me considère absolument pas comme un prof, tout comme je ne suis pas un historien mais seulement un amateur qui aime découvrir et partager. J’ai été le premier surpris par l’engouement du public pour l’histoire, plus particulièrement de ceux des gens de ma génération et des plus jeunes (mon public se concentre sur la tranche 18/35 ans). Dans tous les cas je suis conscient de la responsabilité que ça implique et de l’impact que ça peut avoir auprès des gens. La divulgation d’informations fausses par exemple c’est quelque chose de très grave et c’est un peu une hantise de mon côté. Ma grande force c’est paradoxalement d’être un néophyte en histoire, je me pose des questions parfois naïves et je restitue l’histoire comme je la comprends. Mais c’est aussi une faiblesse, dans la rédaction d’un script j’ai toujours peur de passer à côté d’un truc capital pour la compréhension d’un contexte. C’est notamment pour ça que je fais relire tous mes gros épisodes par un groupe de relecture composé d’historiens, de doctorants et de camarades vidéastes spécialisés histoire. Le succès de la chaîne c’est aussi une chance formidable qui me permet d’avoir accès à des lieux difficilement accessible. Dernièrement j’ai eu la chance de collaborer avec le musée du Louvre et je dois dire que me retrouver seul devant les plus grands tableaux ou devant les plus grandes fresques murales…c’est quelque chose ! Et j’ai l’audace de penser que l’épisode qui en résulte est tout de même bien cool, en tout cas j’en suis plutôt fier !

Est-il déjà arrivé de te faire molester par une horde d’internautes enragés aux commentaires acidulés?  

Globalement j’ai tout de même un public très réceptif et je n’ai pas eu à essuyer de gros “shitstorm” comme on dit chez nous ! Il y a bien quelques piques lancés parfois, me qualifiant d’historien Wikipédia ou d’imposteur qui n’a aucune légitimité mais ça reste épisodique. En soit je comprends certaines de ces remarques même si je pense qu’elles sont provoqués par des incompréhensions. Mon but c’est vraiment d’intéresser à l’histoire, si ce n’est le niveau zéro, c’est le niveau 1. Un étudiant ou un prof pour moi c’est les niveaux 2 et 3. Je fais donc office de passerelle (à ma modeste mesure), je n’ai pas vocation à remplacer des profs et certains pensent que je peux avoir cette prétention. Je leur dirais alors : saisissez-vous de cette opportunité, que ça soit à travers ma chaîne ou celle de mes camarades sur Youtube qui touchent également un public très large, pour inviter les gens à venir vous découvrir aussi, vous écoutez, invitez les à débattre dans les commentaires. On ne doit pas être confrontation, on doit coopérer ensemble pour proposer à tous d’avoir accès à cette culture de l’histoire. Ma vision des choses c’est de rendre cette éducation populaire accessible à l’ensemble des concitoyens, de lutter contre une certaine forme d’élitisme.

Es-tu plutôt Henri Gillemin ou Alain Decaux?

La question est très difficile. Je dois dire que le petit côté rebelle de Guillemin fait souvent chavirer mon cœur, d’autant que je préfère sa diction, il a ce don de pouvoir maintenir les yeux des spectateurs ouverts et leurs oreilles attentives. Cependant Alain Decaux est également une pointure, je respecte énormément son travail et le fait d’avoir su rendre l’histoire si accessible est tout simplement un tour de force. Si je devais laisser de côté mon penchant naturel pour les idées de Guillemin, je dois dire que Decaux me semble tout de même un peu plus “sérieux”. Non pas que Guillemin soit un escroc, loin de là, mais certaines de ses positions peuvent paraître étrange et suscitent souvent de violent débats. On pourrait tout à fait mettre ça sur le fait qu’il ne croyait pas beaucoup l’histoire dite “traditionnelle” que l’on nous servait à l’école et allait donc, de par ses propres investigations et interprétations, redéfinir, réécrire un discours, une histoire, qu’il pensait plus fidèle. Son travail sur la commune est pour moi remarquable et j’ai été captivé pendant des heures. Cependant je dois bien reconnaître que mes maigres capacités en histoire et donc le faible recul que je peux prendre sur les choses, ne me permet pas d’être en confiance sur des épisodes aussi décriés que Jeanne d’Arc par exemple. Bref, entre la rigueur d’un Decaux qui lui aussi remet quelques claques à l’histoire, et la proximité d’un Guillemin qui pour moi se rapproche un peu plus du peuple, pas évident de trancher…

Quelle est ta pizza préférée?

La pizza ananas, qui se trouve souvent sous le nom de “Pizza Hawaïenne” dans les restaurants. Le problème étant que si le sucré/salé est mon péché mignon il n’est souvent pas dispo dans les restaurants 🙁

Merci Ben, d’avoir répondu à nos questions. Et si comme nous, vous voulez soutenir Nota Ben pour lui donner de la force, du courage et de l’argent, cliquez sur les liens ci-dessous, et faites passer à votre voisin!

Tipeee : https://www.tipeee.com/nota…

Chaîne Youtube : http://bit.ly/1wnKf4Q

Facebook : http://facebook.com/notaben…

Twitter : https://twitter.com/NotaBen…

NotaBeneShop : http://www.tostadora.fr/cadeaux/notabene?a_aid=2014f021

La vidéothèque d’Alexandrie : https://www.facebook.com/la…   

Toujours plus de vidéos sur anarchy.pizza !

Posté le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *